Massage métamorphique

Créé dans les années 50 par un réflexologue et naturopathe, Robert St John
Partager :

Information

Le massage métamorphique a été créé dans les années 50 par un réflexologue et naturopathe, Robert St John. Il est issu de sa pratique en réflexologie et consiste en un effleurement des zones réflexes de la colonne vertébrale situées au niveau des pieds, des mains et du crâne.

Ce massage apporte une profonde relaxation qui va permettre à la personne de se reconnecter à sa période prénatale et ainsi d’abandonner des schémas d’inconforts tels que des peurs, des angoisses, du stress.
Autrement dit, il vise à libérer les blocages psycho-énergétiques inscrits dans la mémoire cellulaire qui nous empêchent d’agir, de bouger, de construire. Il nous aide à découvrir et laisser entrer de nouvelles perspectives.

Il métamorphose (d’où son nom) celui ou celle que nous sommes en celui ou celle que nous pouvons devenir : notre plein potentiel, présent au moment de la conception, et il nous fait découvrir que le grand guérisseur, c’est simplement LA VIE, et donc nous-même!

Ce massage est recommandé à toute personne en phase de transition ou qui se sent bloquée et observe des schémas répétitifs dans sa vie et souhaite avancer, ainsi qu’à toute personne désirant faire un travail de développement personnel.

Il est aussi recommandé pour les enfants de tout âge qui présentent des troubles de concentration, d’hyperactivité, de comportement, de sommeil…

Enfin, il s’adresse aussi particulièrement aussi aux femmes enceintes qui souhaitent se libérer de certains blocages afin de ne pas les transmettre à leur bébé.

Thérapeutes

Thérapies susceptibles de vous intéresser

Le Yi-King est une discipline orientale basée sur le Yin et le Yang souvent définie comme étant l’astrologie chinoise car pour ...
Ce sont des soins énergétiques dans lesquels on s’occupe de rééquilibrer le corps énergétique et les chakras.
Le ThetaHealing® est une technique de soins énergétiques quantiques et de connexion à toutes les dimensions de notre Être.