Le Massage Métamorphique

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Le Massage Métamorphique ou encourager votre métamorphose

Il y a une a part de mystère et d’inconnu dans cette pratique et c’est ce qui me plait, ce qui en fait toute la beauté.
Elle résonne parfaitement avec la certitude qui m’habite. Que tout est déjà en nous. Que nous sommes programmés dès le début pour atteindre notre propre perfection.

Mais comme dans tout process, il y a des étapes à franchir, des choses dont on doit se délester, pour s’envoler toujours plus haut.

C’est en ça que le massage métamorphique est précieux, je dirais même indispensable, à toute phase de transition.

Cette pratique holistique consiste à travailler sur la mémoire cellulaire, pour dénouer les émotions imprimées dans notre inconscient depuis l’avant-conception jusqu’à la naissance.

Ok! mais concrètement c’est quoi le massage métamorphique?

Issue de la réflexologie plantaire, elle s’appuie sur la zone reflexe de la colonne vertébrale, sur les pieds, les mains et le crâne.

Robert St-John, reflexologue anglais, découvre que c’est sur cette zone que se reflète la période de gestation. Durant cette période prénatale, tout ce qui nous compose en tant qu’être humain, se met en place (sur les plans physique, émotionnel, comportemental et mental), mais aussi sous l’influence de nos parents à travers leur environnement, leur façon de vivre, leurs comportements, leurs émotions.
A cette période, La colonne vertébrale du fœtus étant placée le long de la paroi utérine, elle mémorise, imprime et s’imprègne, consciemment et inconsciemment, de chaque chose qui se produit à l’intérieur de la mère.

L’expérience de la naissance peut également entrainer un sentiment de peur de l’inconnu et de confusion persistant à l’âge adulte.

Pourquoi les pieds, les mains et le crâne ?

Les pieds symbolisent notre capacité d’avancer dans la vie, le mouvement, c’est pourquoi nous concentrons la majeure partie du massage sur cette partie du corps. De plus, en médecine chinoise, les pieds symbolisent également l’inconscient.

Les mains, pour notre capacité à prendre sa vie “en mains”, “à bras le corps” symbolisent notre capacité d’agir.

La tête, qui nous permet d’être “maître” de notre propre vie, de la penser.

L’expérience du massage métamorphique.

Si je crois profondément en cette technique, ça n’est pas uniquement pour sa théorie alléchante, même si avouons-le c’est ce qui m’a attiré en premier lieu.
C’est ce que j’ai ressenti en recevant et en donnant ce massage, ainsi que les témoignages reçus ensuite, qui font de moi une fervente adepte.

On ne peut poser d’objectif sur un massage métamorphique, car quelconque objectif sera bien en-dessous de vos capacités à atteindre votre niveau de perfection, qui vous est propre.
Les effets sont donc très différents selon les personnes, puisqu’ils répondent à un vécu unique.

Pour ma part, un sommeil réparateur, une meilleure vision de ce que je veux et ne veux plus mais surtout la capacité de l’exprimer quand, avant, ma seule préoccupation était de ne surtout pas déplaire. Un calme et un ancrage retrouvé (ou l’inverse).

Une jeune femme que j’accompagne a réalisé après le massage pourquoi elle avait des difficultés à prendre sa place, a su faire les liens avec le contexte dans lequel elle s’était incarnée et depuis, est parvenue à se sortir de situations qui ne lui convenaient plus depuis des mois, sans arriver à l’exprimer.

Un homme de 43 ans, avec beaucoup de pression sur les épaules, a retrouvé un sommeil réparateur après des mois de réveils nocturnes quotidiens.

Un jeune garçon adopté a pu se libérer de maux de ventre réguliers qui l’empêchaient parfois d’aller à l’école.

Alors oui, une séance de métamorphique se termine parfois dans les larmes.
Elles symbolisent selon moi, ce dont la personne s’est libérée, affranchie.
Elles symbolisent l’adieu à ce qui ne lui appartenait pas.
Elles symbolisent l’harmonie retrouvée dans la circulation de l’énergie et l’ascension de votre être vers l’étape suivante.

Mais larmes ou pas, la métamorphose est en marche, et vous seul pourrez en mesurer les effets.

C’est pourquoi le métamorphique est particulièrement indiqué en période de transition : déménagement, réflexion, reconversion, changement de vie quel qu’il soit.
Mais il est aussi précieux pour toute personne décidant de faire la paix avec son histoire ou sa naissance.

Auteur

Bélinda Hanart – Réflexologie plantaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.